Abbaye Saint Arnould

De WikiMetz, l'histoire de Metz, l'encyclopédie de Metz
(Redirigé depuis Abbaye Saint-Arnould)
Cette page est une ébauche, un article en cours de rédaction

L'article n'a pas encore été jugé complet dans ses sources et ses informations. N'hésitez pas à y apporter vos éléments ou à discuter de la page.


Abbaye Saint Arnould
Abbaye Saint Arnould
Présentation
Style:ClassiquePropriétaire:Ministère de la DéfensePatrimoine:Inscrit MH
Localisation
Adresse:Rue Poncelet et rue aux OursQuartier:Metz-CentreSection:3e
Historique
Date de construction:IIe siècle ou VIe siècle, reconstruite au Xe siècleDestination originelle:Abbaye catholiqueDestination actuelle:Mess des officiers
TITLE-MONUMENT.png

L'Abbaye (de) Saint Arnould (ou abbaye royale Saint Arnoul(d), abbaye des Saints-Apôtres, abbaye Saint Arnoul, abbaye Saint Arnoult) est une ancienne abbaye des Bénédictins construite au VIe siècle, voire dès le IIe siècle selon les légendes.

Histoire

Cette section est vide ou trop incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Porte sur la rue aux Ours.

L'abbaye est un monastère pour les Dominicains, fondé par le maître échevin de Metz en 1222 sous le nom de couvent des Frères Prêcheurs. Ces derniers l'occupent jusqu'en 1552.

En 1552, avant le siège, le duc de Guise transfère les restes de Saint-Arnould, évêque de Metz, et des descendants de Charlemagne pour éviter qu'ils ne soient détruits en même temps que l'édifice. Il installe alors les Bénédictins dans l'abbaye qui devient abbaye royale de Saint Arnould.

Au XVIIe siècle, le cloître et les bâtiments tombent en ruine et sont donc reconstruits sur demande de l'évêque de Metz Guillaume-Egon de Fürstenberg [1].

En 1793, les Révolutionnaires confisquent l'abbaye et détruisent les tombeaux. Les ossements sont dispersés [2]. Elle est rendue à l'État et devient l'hôpital de Haute-Pierre. L'année suivante (ou 1796 [1]), les bâtiments deviennent école militaire du Génie et le couvent devient une école. L'église est détruite et transformée en salle de manœuvres en 1840. La caserne est achevée en 1845 avec la nouvelle aile nord-est. Entre 1870 et 1918, c'est une école de guerre allemande.

Elle devient le Cercle des Officiers de Metz le 15 mai 1919 [3].

En 1986, elle est en partie inscrite aux monuments historiques.

Architecture

Cette section est vide ou trop incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Entrée de l'ancienne caserne de l'école.

Une plaque placée dans l'abbaye rappelle les différentes affectations :

EN CES LIEUX FURENT EDIFIES AU FIL DES SIECLES DES BATIMENTS QUI ABRITERENT SUCCESSIVEMENT

DE 1221 A 1552 LE COUVENT DES FRERES-PRECHEURS

DE 1552 A 1790 L'ABBAYE ROYALE DE SAINT-ARNOULD

DE 1794 A 1802 L'ECOLE MILITAIRE DU GENIE

DE 1802 A 1870 L'ECOLE D'APPLICATION DE L'ARTILLERIE ET DU GENIE

PENDANT LA PERIODE D'ANNEXION

DE 1871 A 1918 UNE ECOLE DE GUERRE ALLEMANDE

A PARTIR DE 1919 LE CERCLE DES OFFICIERS DE LA GARNISON DE METZ INAUGURE LE 5 MAI 1919

Une pietà sculptée aux environs de 1520 a été retrouvée en 1990 sous un crépi de l'abbaye [4]. Elle avait été emmurée par la ville de Metz au moment de la Terreur (1793-1794) pour éviter la destruction.

Références

  1. 1,0 et 1,1 (fr) MINISTERE DES ARMEES, « Abbaye de saint Arnoul à Metz » sur cheminsdememoire.gouv.fr (consulté le 7 mai 2024)
  2. (fr) BASTIEN René, BECKER Albin, Metz mémoire, Saint-Étienne : Edi Loire, 1996 (ISBN 2-84084-041-3)
  3. (fr) MAIRIE DE METZ, « Cercle des Officiers » sur metz.fr (consulté le 24 janvier 2024)
  4. (fr) BASTIEN René, LAURENDIN Bernard, Pietà de Metz, Metz : Editions Serpenoise, 2005 (ISBN 978-2876926790)

Bibliographie

Cette section est vide ou trop incomplète. Votre aide est la bienvenue !